La Namibie et ses célèbres parcs animaliers

Les destinations de vacances en Afrique sont si nombreuses que les voyageurs ont parfois du mal à choisir celle qu’ils souhaitent découvrir en premier. Parmi les pays du continent noir qui accueillent plusieurs milliers de curieux presque tous les ans, il y a la Namibie. Cette contrée est bordée par l’Angola, le Botswana, la Zambie et l’Afrique du Sud. Elle possède diverses attractions touristiques, dont ses parcs nationaux. L’aire protégée de Bwabwata, par exemple, est une des adresses prisées des amoureux de la nature.

Là-bas, la faune et la flore abondent. La réserve en question a vu le jour après la fusion des sites de Mahango et de Caprivi. Elle est localisée au nord du territoire namibien et s’étend sur une superficie d’environ 6 100 km². La ville la plus proche des lieux est celle de Divundu. En outre, quand les bourlingueurs arriveront sur place, ils auront l’occasion d’observer des oiseaux en tout genre, pour ne citer que le guêpier nain, le gonolek rouge et noir ou encore le tchagra à tête brune. Par ailleurs, les mammifères typiques d’Afrique sont aussi représentés à Bwabwata. Ceux que l’on aperçoit souvent sont les lions, les cobes de Lechwe, les éléphants, les antilopes, les zèbres de Chapman, etc.

Découverte du parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld

Mis à part une visite au site de Bwabwata, un séjour en Namibie constitue une occasion d’explorer une autre réserve du pays. Le parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld est notamment une adresse à retenir pour continuer les aventures sur le territoire. Il est surtout reconnu aux yeux des botanistes du monde entier pour sa collection de plantes grasses. Il faut savoir que le site abrite plus de 5 000 variétés de végétaux, dont l’Aloe dichotoma, le Titanopsis hugo-schlechteri ou encore le Hoodia gordonii.

À l’instar de la flore, la faune du ǀAi-ǀAis/Richtersveld est également riche. En ce qui concerne les oiseaux, par exemple, plusieurs spécimens y ont été recensés tels que l’outarde à miroir blanc, l’effraie du Cap, la chevêchette perlée, le grand-duc africain, l’aigle de Verreaux, le pigeon rameron, le circaète à poitrine noire, l’aigle de Wahlberg et tant d’autres encore. Bref, les passionnés d’ornithologie seront aux anges.

Le parc national d’Etosha, une fierté de la Namibie

Un voyage en Namibie aura permis aux routards de vivre des aventures exceptionnelles dans 2 sites protégés du territoire. Si les bourlingueurs le souhaitent, ils ont la possibilité de terminer leur séjour par la découverte du parc national d’Etsoha. Ce dernier constitue une adresse incontournable pour la majorité des vacanciers, notamment pour les adeptes de safari. Il est localisé dans la région du Kunene. Sa superficie avoisine les 22 275 km² et explorer un tel espace nécessite un véhicule. Le moyen de transport souvent utilisé par les visiteurs est le 4×4. Par ailleurs, une expédition à bord d’un tout-terrain permettra de rencontrer des girafes, des lions, des zèbres de Hartmann, des hyènes tachetées, des oryx gazelles, des mangoustes rouges, des renards à oreilles de chauve-souris et bien d’autres encore.

Adzuna

Recommandé pour vous